Le développement de l’activité du conjoint est un des facteurs de réussite de la mutation.

 

La recherche d’emploi dans un pays inconnu peut en effet s’avérer très déroutante, chacun ayant ses propres pratiques en la matière.

 

Pour lever rapidement tout obstacle lié aux pratiques spécifiques du pays, un soutien adapté et personnalisé ainsi qu'un accompagnement approprié s’avèrent plus que nécessaires.

 

Dans le cas où le visa ne permet pas un emploi, il est possible de maintenir l’activité du conjoint par une recherche  de projet personnel : loisirs, formation ou participation associative. 

 

> Démarche                                                                > Forfait